Yearbook Collège de Brassac : une vraie réussite !

yearbook college de brassac-1

Bonjour Monsieur Eskinazi. Quelle fonction occupez-vous ?
Je suis professeur de mathématiques dans le petit collège de Brassac, près de Castres (1h de Toulouse) dans le Tarn. Je suis aussi président du foyer-socio éducatif du collège.

Le projet yearbook a donc été une première cette année. D’où vous est venue l’idée et quel était l’objectif de ce projet ?
En effet, c’était une première et j’en suis vraiment content. L’année dernière j’ai pris la présidence du Foyer Socio-éducatif et je voulais innover dans les services qu’on peut donner aux élèves pour les motiver et créer du lien avec eux et entre eux. Je me suis de suite tourné vers les troisièmes, car cette promo n’avait eu aucun voyage scolaire et se sentait délaissée… C’est en voyant une série télé un soir que le projet du yearbook m’est venu à l’idée : “Pourquoi pas nous ? Pourquoi cela serait réservé aux lycéens ou aux étudiants de la fac ?”. Du coup, j’ai fait quelques recherches sur internet et j’ai choisi la solution qui était la plus en adéquation avec mon projet. Je ne me suis pas trompé car j’ai été super bien suivi et les élèves ont obtenu un très beau yearbook ! Le projet a beaucoup plu et je veux que cela devienne une institution à Brassac.

“C’est en voyant une série télé un soir que
le projet du yearbook m’est venu à l’idée.”

On dit que ce n’est jamais facile la première fois… Les élèves et enseignants se sont-ils prêtés au jeu ?
En effet ce n’était pas facile, car je suis parti de rien. Je ne savais pas réellement ce que je voulais mettre dans le livre et je savais très bien qu’il n’y aurait pas autant de contenu qu’il peut y en avoir dans un yearbook de lycéens ou d’étudiants adultes. La seule chose, c’est que je voulais leur faire plaisir, leur faire partager un très bon moment et qu’ils se sentent unis dans un projet éducatif.

“Je n’ai été que le chef d’orchestre de ce projet.”

J’ai exposé l’idée de ce projet aux élèves qui ont été ravis et qui se sont prêtés aux jeux. Finalement, le fait de ne pas savoir ce que j’allais y mettre était un plus, car ce sont eux qui ont monté petit à petit leur yearbook, avec leurs idées, leurs dessins, leurs photos… Je n’ai été que le chef d’orchestre de ce projet qui a ravi tout le monde, aussi bien les élèves que l’équipe pédagogique. Les élèves de cette année ont maintenant un modèle  et on va s’efforcer de l’améliorer d’année en année, en ayant une multitude d’idées, autant que d’élèves qui franchissent les portes de notre beau collège.

De nombreuses activités sont mises en avant dans le yearbook. Chorale, VTT, le cross, les voyages. Toutes ces activités annexes aux cours semblent importantes pour le Collège de Brassac. Un petit mot là-dessus ?
Le collège de Brassac est un collège accueillant un peu plus de 200 élèves. Il est situé carrefour de plusieurs villages de montagne. C’est un collège à taille modeste, donc familial. On connait bien toutes les familles et le collège est une institution importante au sein de la ville de Brassac, mais aussi aux alentours. Toute l’équipe pédagogique et administrative se démène pour donner aux élèves une très bonne éducation, des activités variées et intéressantes. On aime nos élèves et on veut les garder malgré la situation (la population a tendance à regagner la ville pour des raisons professionnelles). Plusieurs choses sont des institutions dans notre collège, notamment la chorale, le VTT et le loto. Elles créent du lien dans le village et procurent aux élèves l’envie de venir chaque matin au collège.

Dans quel cadre allez-vous distribuer les yearbooks aux élèves ?
Je voulais au départ distribuer les yearbooks aux élèves juste après qu’ils aient passé leur brevet, comme une récompense pour les efforts menés, mais nous avons été un peu justes en temps et nous n’avons pas pu le faire. En effet, les troisièmes sont partis deux jours en Espagne en mai et ils voulaient insérer ce voyage dans le yearbook. Le temps de créer des pages sur leur voyage, de trier et d’incorporer les photos a été un peu long pour qu’on finalise le livre à temps. Du coup j’ai eu une autre idée. En décembre nous allons inviter tous les troisièmes à revenir au collège et on leur donnera le diplôme du brevet qu’ils ont obtenu. Bien-sûr ceux qui n’ont pas eu le brevet seront aussi invités : le collège est une famille avant tout. En même temps que la remise du diplôme, je remettrai à chacun un yearbook qu’ils pourront se dédicacer entre eux et avec les professeurs. Des retrouvailles chaleureuses et un moment convivial autour d’un joli cadeau qu’ils garderont toute leur vie.

yearbook college de brassac-2

The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.

Australia's #1 Yearbook Company