Technique rédactionnelle : le portrait

technique redactionnelle le portrait

Un de vos profs quitte l’école à la fin de l’année ? Vous avez un sportif, un artiste ou un personnage bien marrant dans votre classe ? Rendez-lui hommage dans le yearbook en lui consacrant un portrait.

Le portrait est un véritable reportage sur une personne. Il ne s’agit pas seulement de lister des généralités déjà connues par tout le monde, mais plutôt de faire découvrir des facettes insoupçonnées ou des traits originaux du personnage. Pour captiver vos lecteurs, il faudra donc faire preuve de sensibilité dans la manière dont vous allez récolter, sélectionner et retranscrire les informations.

1 – La récolte des informations

Les informations “classiques”
– Identité : nom, prénom, origine, âge, etc.
– Parcours : contexte, faits importants, étapes-clés dans sa vie.
– Convictions, opinions : tout ce qui permet de savoir à qui on a affaire.

Les informations “particulières”
– Des aspects peu connus du personnage (ex : une passion cachée, un trait de caractère).
– Ce que disent les gens du personnage (amis, famille, rivaux, collègues).
– Attitudes, traits physiques (souriant, déterminé, discret, timide, une cicatrice, un tic, un geste).

=> Nos conseils 
Pour obtenir des informations intéressantes, organisez plusieurs rencontres avec votre personnage. Variez vos sources et questionnez des proches (cela vous aidera à vérifier vos informations). Soyez curieux, osez être impertinents, provoquez l’échange et le débat. C’est parfois en off que vous repèrerez les traits de caractère les plus authentiques. Donc plus vous mettrez la personne à l’aise, plus elle s’ouvrira à vous. Parlez-lui de son travail, mais aussi et surtout de ses passions, de ses convictions, de ce qu’elle pense sur tel ou tel sujet, de ses plats préférés et des choses qui la font rire ou fuir. Ce sera l’occasion de recueillir des anecdotes et des détails intéressants. Soyez attentifs aux propos les plus forts, aux attitudes, aux gestes : ce sont ces détails qui éveilleront la curiosité de vos lecteurs.

2 – La sélection des informations et l’écriture

Lorsque vous aurez récolté toutes ces informations, il va falloir les trier et les ordonner. Un portrait structuré donne envie de lire (et inversement).
– Cernez le trait de caractère qui résume le mieux le personnage. Ce sera l’attaque de votre article.
– Sélectionnez les faits qui permettent de mieux comprendre le personnage, d’imaginer son quotidien.
– Saupoudrez le tout avec des citations que vous aurez recueillies. Utiliser les propres mots du personnage permettra d’appuyer vos descriptions.
– Enfin, replacez les anecdotes de circonstance (celles du personnage ou celles recueillies auprès de ses proches).

=> Nos conseils 
Privilégiez les détails parlants (détails physiques, qualificatifs explicites). Ils permettent au lecteur de faire travailler son imagination et de mieux cerner le personnage. Par exemple :
“Souriant, électrique et déterminé, Mathieu commence sa journée avec un jus de fruits qu’il presse lui même.” “Calme et attentive, Mme Dupont a ce côté rassurant qui vous met à l’aise immédiatement”. N’hésitez pas à utiliser des comparaisons, des métaphores, des références. Exemple : “Emile, c’est un peu le Zlatan des mathématiques”. En gros, vous avez pour mission de faire vivre votre personnage à travers des mots. Plus votre texte sera imagé, mieux ce sera.

Allez hop, en piste !

The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.

Australia's #1 Yearbook Company