Test : quelle solution yearbook devrais-je choisir ?

solution yearbook-1

C’est votre tout premier yearbook et vous ne savez pas par où commencer ?
Voici un petit test pour vous aider à choisir la formule adaptée.

L’importance du yearbook en regard de vos autres projets…
a- Le yearbook, c’est juste un clin d’oeil pour cette année.
b- Le yearbook est un projet imposé, autant qu’il soit bien fait.
c- Le concept du yearbook nous plaît beaucoup. On a envie d’en faire un chouette.
c- Le yearbook est une tradition importante. Il doit être à la hauteur de nos attentes.

Le yearbook, l’objet…
a- Peu importe la forme, tant que ça ne coûte pas cher.
b- Nous recherchons un bon rapport qualité/prix.
c- La qualité de l’objet compte beaucoup, mais notre budget n’est pas infini.
d- Tout le monde attend beaucoup de la qualité. Elle doit être parfaite.

La prestation dont vous avez besoin…
a- D’imprimer des yearbooks, pas plus.
b- D’une solution qui combine la création et l’impression du yearbook.
c- D’une solution pour la création et l’impression, des conseils et de l’aide.
d- D’un design sur-mesure (professionnel) et d’une impression digne d’une librairie.

L’équipe qui va s’occuper du projet…
a- Je suis seul(e), ça m’a pris comme ça.
b- Une petite équipe livrée à elle-même et qui n’y connaît pas grand chose…
c- Un noyau dur actif, qui cherche une possibilité pour faire participer d’autres élèves.
d- Nous nous chargeons du contenu et de la vente. Notre prestataire, du reste.

Récolte des contenus : automatisée ou pas ?
a- Si le boulot pouvait se faire tout seul, ce serait pas plus mal.
b- OK, mais je ne veux pas être dépendant de la participation des autres élèves.
c- OK, mais nous avons besoin de maîtriser tout ce qui sera fait pour la cohérence du livre.
d- Nous gérons tout de notre côté. Pas besoin d’outils automatiques.

Le design du livre…
a- Cela m’est égal, je prendrai ce qu’il y aura.
b- Nous avons besoin de quelque chose de professionnel.
c- Il nous faut un résultat pro et de la souplesse pour la personnalisation.
d- Nous avons une charte graphique et désirons suivre les règles de l’édition.

Le prix d’un exemplaire :
a- 5 euros maxi
b- De 15 à 20 euros
c- De 20 à 30 euros
d- de 30 à 50 euros

La quantité de yearbooks :
a- 30 exemplaires.
b- Entre 30 et 100 exemplaires.
c- Entre 100 et 300 exemplaires.
d- Au delà de 300 exemplaires.

Mes ressources financières pour le projet viennent de…
a- La vente des yearbooks seulement.
b- La vente et des opérations de récolte d’argent (ex : tombola).
c- La vente, des opérations de récolte d’argent, des sponsors.
d- La vente et/ou l’école.

Ce que j’attends d’un prestataire…
a- Un bon prix.
b- Un bon rapport qualité/prix et un peu d’aide pour le projet.
c- Des outils, des ressources, des conseils et un suivi assidu.
d- Expérience, créativité, efficacité, rigueur et professionnalisme.

solution yearbook-2

Si vous avez un maximum de a :
Le projet yearbook vous intéresse, mais vous n’avez pas beaucoup de temps ou de budget à y consacrer. L’idéal est donc de partir sur quelque chose de simple et de pas cher. Optez sur un yearbook de 24 à 40 pages, avec des pages de trombinoscopes. Invitez les étudiants à participer en ligne en uploadant leur(s) photos et en laissant un ou des commentaires. Ajoutez quelques pages pour planter le décor (couverture, photos des évènements, soirées, activités, un mot de l’école ou de l’asso, etc.). Et hop : c’est rapide, pas compliqué et le résultat sera très sympa.
Exemples de réalisations :
– BTS Hotellerie Savoie-Léman
– 
IUT Tech de Co Bordeaux

Si vous avez un maximum de b :
Le projet yearbook a de l’importance pour vous. Il vous faut donc une solution sûre, efficace, avec un bon rapport qualité/prix. Partez sur un yearbook plus complet, de 40 à 60 pages avec des pages de profils, la présentation détaillée des activités de l’école, etc. Plus que de simples pages de photos souvenirs, vous allez pouvoir aller plus loin dans le contenu, pour redonner du sens aux moments vécus. Ce travail vous permettra non seulement de vous rappeler des bons moments, mais aussi de prendre du recul sur ce qui s’est passé durant l’année.
Exemples de réalisations :
– Groupe scolaire Guy de Maupassant
Lycée Saint-Etienne
– 
Collège de l’Epine

Si vous avez un maximum de c :
Le yearbook est très important pour vous et les autres élèves. Vous avez envie d’en faire un livre singulier, qui se différenciera de ceux des autres écoles. Vous n’êtes pas trop partants pour une solution entièrement automatisée, surtout s’il faut surveiller les étudiants pour qu’ils jouent le jeu. Vous restez ouverts à une solution participative, mais que si vous pouvez garder la main sur tout le livre. Sur un yearbook de 60 à 120 pages environ, vous pourrez faire une combinaison des deux formules (a et b ci-dessus) en développant encore davantage. Donnez un peu plus la parole aux étudiants, mais aussi aux profs et à l’administration. Cela vous permettra de découvrir des choses que vous ne soupçonniez pas forcément, de renforcer la dimension informative du yearbook et forcément tout le côté affectif.
Exemples de réalisations :
– Lycée La Salle Passy Buzenval
– Lycée Fénelon Sainte-Marie
EGC Savoie
– EDHEC
– Ecole Alsacienne

Si vous avez un maximum de d :
Le yearbook est une tradition pour votre établissement. Pas forcément à l’aise sur la partie design, ou simplement désireux de confier cette partie à des professionnels, vous recherchez une équipe de spécialistes qui se chargeront du design complet de votre yearbook sous votre direction. Cette équipe doit être expérimentée, disponible et force de conseil. Pour ce qui est de l’objet, vous tenez à ce qu’il soit parfait, tout simplement. Il vous faut faire appel à équipe créative et polyvalente : conseil éditorial, design sur-mesure, accompagnement et suivi assidus. Vous êtes certains d’obtenir ce qu’il y a de meilleur pour votre yearbook.
Exemples de réalisations :
– Lycée Notre Dame de La Merci (interview à venir)

The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.

Australia's #1 Yearbook Company