Manual, un livre sur le BMX

manual bmx-9

Le Livre, avec un grand L, est pour nous une passion. C’est pourquoi en 2013, nous avons participé à la réalisation d’un livre communautaire sur le BMX. Certes, le BMX est plutôt ma passion (Julien), mais pour Ainhoa, toute occasion est bonne à prendre pour faire un beau livre. Suite au succès de Manual, nous sommes très fiers de vous présenter ce projet, qui nous a apporté beaucoup de satisfaction et qui pourra peut-être vous inspirer pour la création de votre yearbook.

manual bmx-10

manual bmx-11

Manual – Creuse, riding et autres délices
Manual est un livre de photographies qui racontent les histoires de bons bougres qui ont grandi ensemble (ou pas) autour d’une passion : creuser des bosses, rouler vite et voler haut avec leurs petits vélos. Même si parfois ils ne se connaissent pas, les contributeurs à ce projet ont mis toutes leurs tripes pour capturer des images rares et partager leurs bons moments passés dans les trails (les trails sont des champs de bosses sur lesquels évoluent les pratiquants du BMX).

Sur le plan pratique, le principe a été le même que pour la réalisation d’un yearbook.
Une communauté s’est rassemblée autour d’une idée, un noyau dur s’est formé pour concevoir le livre et chacun a pu participer à sa manière. Les experts en photographie se sont occupés des photos, ceux qui étaient plus à l’aise avec l’écriture ont travaillé sur la formule éditoriale, la graphiste s’est occupée de la maquette et d’autres se sont focalisés sur le budget, la communication, la production et la diffusion. Les lecteurs quant à eux ont soutenu l’initiative en réalisant une pré-commande du livre, ce qui a permis de financer le projet.

Cela a donné une équipe projet de 5 personnes, environ 50 contributeurs-photographes-rédacteurs et près de 400 lecteurs-mécènes. Ce qui nous rapproche du scénario classique de la réalisation d’un yearbook pour une école.

Un projet 100% autofinancé et non lucratif, porté par une communauté soudée
Vous avez certainement entendu parler de crowd-funding (Kickstarter, KissKissBankBank, etc). Ici, il s’agit plutôt de community funding. En effet, le financement du projet a entièrement reposé sur une communauté existante, celle du BMX. Chaque lecteur a pré-commandé son exemplaire en ligne quelques mois à l’avance, sans avoir vu quoi que ce soit du projet si ce n’est cette vidéo.

Après 300 pré-ventes, il a été possible de monter en gamme pour la fabrication (couverture rigide cartonnée) et de financer les envois dans le monde entier sans pour autant modifier le prix unitaire de départ. Et, le projet ayant eu plus de succès que prévu, il a été possible de financer une exposition pour présenter ce travail au grand public. En résumé, en réussissant à motiver les troupes, tout le monde y gagne : le résultat obtenu est meilleur que le résultat escompté et le projet rayonne au delà de son cadre de départ.

Voici quelques photos de l’exposition en question, qui a lieu jusqu’au 25 janvier 2014 dans un hangar du Darwin Ecosystème, à Bordeaux (merci aux BMX Bandits pour l’accueil !).

manual bmx-5

manual bmx-6

manual bmx-4

manual bmx-2

Les clés pour réussir votre projet

> Un concept éditorial solide qui répond aux attentes de tout le monde
Pour votre yearbook, consultez le plus tôt possible les étudiants de votre école via des sondages, des boîtes à idées, etc. Au terme de cette consultation, il est capital qu’une équipe réduite digère tout cela pour travailler sur une formule éditoriale cohérente et respectueuse des envies de chacun. Mais il ne faut pas se leurrer, il vous faudra faire des choix et des concessions.

> Montrez à quoi pourra ressembler l’objet
Il faut un nom à votre projet. Montrez la couverture de votre yearbook le plus tôt possible, voire une ou deux doubles-pages. Il est important de montrer la qualité du projet qui se met en place pour que les gens s’y intéressent. Des paroles oui, mais des actes surtout !

> Une transparence totale sur le budget 
Nous vous conseillons de préciser tout le détail des opérations. Combien chaque lecteur est-il prêt à payer pour un exemplaire ? Selon ce prix psychologique, faites plusieurs scénarios avec différents nombres de pages, différents nombres d’exemplaires, différents choix de papier, de façonnage, etc. En gros, il faut avoir plusieurs configurations possibles pour que, quoi qu’il arrive, les personnes qui vous ont suivi obtiennent ce que vous leur avez promis et ce pourquoi elles vous ont soutenu financièrement.
Pour que cela soit un bel objet, il faut tout de même un minimum de pages, et pour obtenir un prix unitaire correct, il faut certain nombre d’exemplaires. En tout cas, si tout est clair pour les gens, ils seront plus à l’aise pour soutenir le projet et pré-commander leur exemplaire.
Pour ce qui est de la gestion de l’argent et des pré-commandes, appuyez-vous sur des outils en ligne tels que les cagnottes Leetchi par exemple.

> Un plan de communication bien pensé et un planning réaliste
Faites des points réguliers avec vos lecteurs-mécènes. Plus ils seront tenus au courant, plus ils vous resteront fidèles. Peut-être même qu’ils deviendront vos ambassadeurs, ce qui pourra être utile dans la dernière ligne droite du projet pour atteindre un nombre d’exemplaires suffisant pour faire chuter le coût unitaire ou monter en gamme.

Voilà, voilà. A vous de jouer maintenant !

The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.

Australia's #1 Yearbook Company