Idées événements étudiants : avec le Collectif MoïMoï

idees evenements-11

Nous recevons les fondateurs du Collectif Moï Moï pour discuter ‘Do it Yourself’. Vous savez, le “on n’est jamais mieux servi que par soi-même” ou le “comment on pourrait faire pour organiser ce truc alors qu’on n’a pas un rond”. Plus qu’un collectif, Moï Moï est une dynamique. Tout a commencé par des soirées, pour ensuite évoluer vers un festival, la création d’un label et enfin l’ouverture de Nabie, une agence d’évènementiel. Pierre Lafitte et Jeanne Boulart nous racontent cette histoire crescendo et proposent quelques astuces pour vous aider à organiser vos soirées, événements et autres projets dont les souvenirs alimenteront vos yearbooks à coup sûr.

Salut Jeanne et Pierre ! Alors, le DIY, ça vous parle ? Il ne vous aura fallu que quelques bouts de ficelles et d’un peu d’huile de coude pour tout lancer !
Avant les bouts de ficelles et l’huile de coude, c’est surtout des verres et des discussions entre potes qui avaient plein d’idées et d’envies. Et après, motivation, retroussage de chemise, ciseaux, colle et papier nous ont aidé à mettre en forme ce qu’on voulait petit à petit. On a commencé à organiser des soirées et puis au bout de 3 ans, on s’est lancé et on a monté notre festival : Baleapop. La philosophie de Moï Moï : tout faire de ses dix doigts, expérimenter avec ce qu’on a sous la main, faire confiance à son instinct et créer un espace d’expression bien à soi pour provoquer la surprise et susciter l’étincelle.

idées événements collectif moi moi -6

idées événements collectif moi moi -1

Entre bidouille et tradition, tout le monde y trouve compte avec MoïMoï.

Parlez-nous des membres de Moï Moï, ils sont de tous horizons et mêlent leurs compétences pour créer des expériences uniques pour votre public.
Le point fort de Moï Moï, c’est la rencontre au Pays Basque (mais pas que) d’une constellation d’artistes, musiciens et graphistes d’une part, puis d’artisans de la médiation, de la communication et de bénévoles motivés d’autre part. C’est en mêlant les talents artistiques des uns, la motivation et le travail des autres que nous fonctionnons. Les uns sont là pour les autres et vice-versa. Moï Moï c’est pour dire aussi bonjour / au revoir en finnois : on a choisi ça car on ne sait pas vraiment se quitter, on se retrouve toujours !

Moï Moï Records, c’est tout frais. Panda Valium sort le premier disque de votre label le 4 mai 2012. Il y a aussi Matthys, Elorn, Odei, Martouf et tout un tas de producteurs pointus qui soutiennent vos artistes et vos initiatives (James Holden, Luke Abott, etc.). Quel est le secret de toute cette effervescence ?
Effervescence bien réelle c’est vrai, même s’il est important de préciser qu’aujourd’hui la musique, et à fortiori la musique électronique, se décompose en une multitude de sphères tant pointues que reconnues, mais parfois seulement par un groupe restreint de “fans”. Je pense que Moï Moï records se situe dans une de ces petites sphères et que nos actions resteront underground pour le reste de la société ! Mais honnêtement, ce n’est pas vraiment un problème, nous ne cherchons pas à produire le prochain David Guetta. Nous mettons tout en marche pour être en tête du peloton et être reconnus par nos pairs !

idées événements collectif moi moi -3

Toujours choisir des lieux insolites pour créer des expériences singulières. Ici Baleapop s’invite dans une maison près d’Hendaye…

Quelques mots sur Baleapop ?
Comme je le disais, Baleapop a été le point de départ de la création de Moï Moï. Si on s’est réuni au départ, c’était bien pour qu’à terme nous montions notre festival, nous puissions avoir une scène pour produire nos artistes, inviter de jeunes talents inconnus dans notre région, créer un moment de fête pointu mais accessible, convivial et surtout familial. Le mélange des générations est vraiment un de nos objectifs premiers car c’est là que le plus souvent se créent des expériences nouvelles. Du coup depuis 3 ans, à partir de janvier on s’active à monter notre bébé, à le faire évoluer, le rendre à chaque fois un peu plus cohérent et intéressant pour l’accoucher sous les meilleurs hospices au mois d’août. L’édition #3 réserve de belles nouveautés et surprises.

idées événements collectif moi moi -10

Avant

idées événements collectif moi moi -5

Après

idées événements collectif moi moi -4

Lancer des projets, ça coûte des sous. C’est une question qui revient souvent chez les étudiants qui lancent des projets, quels qu’ils soient. Comment avez-vous fait de ce côté ? Qu’est-ce que vous leur conseilleriez ?
Avant tout, ne jamais oublier que c’est par nos propres moyens et notre volonté qu’on y arrive le mieux. Si on doit attendre des choses de l’extérieur, on ne fait jamais rien. C’est beaucoup de débrouille mais aussi grâce à la générosité et à la disponibilité de notre entourage. Organiser des évènements qui sortent un peu de l’ordinaire, avoir un public présent et fidèle, des artistes et des bénévoles prêts à jouer le jeu, permet déjà de lancer la machine. Ensuite, tenter de séduire des partenaires qui adhèreraient à l’esprit : car il est très important de ne pas se vendre au détriment du projet ! Chercher du côté des aides publiques, car même s’il y a de moins en moins d’argent dans les caisses de la culture, il y a toujours moyen d’en trouver si on fouille ! Et puis monter aussi des opés avec des sites partenaires comme KissKiss BankBank qui mettent à dispo une belle plateforme pour présenter un projet et séduire des investisseurs potentiels… Tous les moyens sont bons.

Votre agence Nabie propose différentes choses et notamment Nabie dit Oui. On y retrouve plein d’excellentes astuces de déco pour les fêtes, les mariages ou autres. Pour leurs soirées, les étudiants sont assez friands de ces petites idées qui font la différence : quelques pistes pour les inspirer ?
Là encore, c’est avant tout le DIY qui prône. Il y a toujours plus de matière et d’âme dans les choses faites à la main ! Cette tradition débarque directement des Etats-Unis où on peut trouver des sites/blogs vraiment super pour s’inspirer. Il faut juste prendre le temps de se balader sur le web. Les plateformes Ffffound, Pinterest sont aussi des nids à bonnes idées… Tout comme feuilleter des magazines, des livres, se rendre dans des expos. Avoir l’oeil ouvert et l’esprit pratique pour mettre en forme vos idées ! Pour vos évènements, pensez à ajouter la petite touche supplémentaire dont les gens se souviendront, car au final, on se souvient souvent des détails : un cadeau rigolo à distribuer (et il y a une multitude de choses qui ne coûtent pas cher), un coin photobooth mis en scène qui laisse de super souvenirs une fois l’évènement passé… Etre créatif et savoir faire avec pas grand chose ! Et ça fera de la bonne matière pour vos yearbooks !

idées événements collectif moi moi -8

idées événements collectif moi moi -9

Lorsque vous organisez un évènement, pensez à amener votre machine à coudre et à donner une thématique forte…

idées événements collectif moi moi -12

idées événements collectif moi moi -2

Que ce soit du coloriage ou de la récup, tout le monde s’y met pour s’assurer d’obtenir quelque chose de beau.

Chez Moï Moï, ils sont sympas. Ils nous ont même donné leur dernière playlist, que voici. Plus que ça c’est la playlist “ultime” de l’asso, les titres-albums qui ont mis tout le monde d’accord !

idées événements collectif moi moi -7

Nathan Fake – The Sky Was Pink
Sublime – Santeria
Coati Mundi – Que Pasa / Me No Pop I
Animal Collective – Peacebone
Los Locos del Rythmo – Yo No Soy Un Rebelde
Matthys – Robot Tribe
Soulwax – E-Talking
Pino Dangio – Me Quale Idea
Jan Turkenburg – In My Spaceship (Pilooski Edit)
Four Tet – Ringer
Sacha Distel – Le Bateau Blanc (Cosmo Vitelli Edit)
Daniel Maloso – Ritmo Especial
Luke Abbott – Brazil
Panda Valium – Copaiba

Merci à vous Jeanne & Pierre et bonne continuation !

Pour plus d’infos rendez-vous sur :
> Sites Nabie et Nabie dit oui : http://www.nabieproduction.com/
> Festival Baleapop : http://www.moimoifestibala.com/

The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.

Australia's #1 Yearbook Company