Idées de Rubriques Yearbook : les conseils d’une experte

idees de rubriques

Nouveau conseil d’expert avec Aude Olivier, responsable communication de l’université Toulouse III – Paul Sabatier.

Un yearbook peut avoir différents rôles. Quels que soient ceux que vous allez lui attribuer, il convient d’étudier attentivement la question et de vous concerter avant de commencer à créer vos pages. Cela vous permettra de bâtir une structure logique et compréhensible pour votre livre, et de mettre en place un travail efficace. C’est comme quand on part en vacances ! Mieux vaut savoir où on va avant d’amener des skis à la plage…

1 – DÉTERMINEZ VOS OBJECTIFS ET CLASSEZ-LES PAR ORDRE D’IMPORTANCE

Généralement, un yearbook retrace toute la vie de l’école sur une année, il met en avant les étudiants et enseignants qui étaient présents. Il peut aussi avoir un rôle pédagogique : il peut, sous la forme d’articles, faire le point sur ce qui a été appris en cours, lors d’excursions ou autre. Naturellement, il a toujours aussi un rôle un peu promotionnel pour votre établissement.

Quelques exemples d’objectifs pour vous aider à réfléchir :

– Valoriser votre école, ses résultats et ses enseignants auprès d’un public bien ciblé.
– Valoriser ce qu’ont accompli les étudiants en phase avec les missions et engagements de l’école.
– Illustrer les talents de chacun, en classe comme dans des activités associatives ou annexes.
– Compiler tous les bons souvenirs et offrir un beau cadeau aux étudiants et/ou à leurs parents.
– Illustrer la vie étudiante, la vie du campus pour promouvoir l’univers dans lequel gravite votre école.
– Mettre en valeur des partenariats avec des entreprises, ou des initiatives particulières.
– Etc.

2 – LISTEZ LES THÉMATIQUES ET SUJETS QUE VOUS SOUHAITEZ ABORDER

La vie d’une école est aussi variée que les personnalités qui la font vivre. Pour rendre lisible cette richesse dans votre yearbook, sans risquer la cacophonie, il est judicieux de définir de grandes rubriques, représentatives des thèmes forts qui ont porté votre campus : la vie institutionnelle, la vie en cours TD et TP, la vie extrascolaire, la vie associative, les loisirs, les grands moments tels que la rentrée, la fin d’année.

Quelques exemples :
– Le mot du principal : ses impressions sur l’année écoulée et les projets de l’école.
– Sport : résultats, zoom sur un sportif de l’école, retour sur un événement important et gratifiant pour l’équipe de votre école, etc.
– Environnement : un condensé de ce que vous avez appris en classe verte, la présentation d’une initiative écologique dans votre école, etc.
– La vie de mon école : événements, soirées, voyages, photos de classes, etc.
– Portraits des élèves : interviews rapide sur qui ils sont et ce qu’ils veulent devenir.
– Actualité, société : sujets de fond qui affectent la vie de l’école.
– Le temps libre en général : associations, loisirs, culture, etc.
– Prise de parole d’enseignants pour aborder les matières enseignées.
– Annuaire d’étudiants (pour construire un réseau de futurs professionnels).
– Etc.

3 – RAPPROCHEZ VOS OBJECTIFS ET VOS THÉMATIQUES


Avant tout, souvenez-vous de qui est votre lecteur. C’est lui qui va acheter (ou non) son exemplaire du yearbook. Structurez votre yearbook pour celui qui le lira, pas pour vous, qui êtes en train de le faire. Vous devez donc fonctionner comme un journal classique : pour que mon lecteur achète son exemplaire, quels sont les incontournables à faire figurer dans mon yearbook ? Dans quel ordre et dans quelles proportions ? Gardez aussi à l’esprit qu’un yearbook est censé traverser les âges : il y a donc le plaisir immédiat de la lecture et des photos, mais il y a aussi un intérêt à plus long terme. Que faut-il mettre en avant pour qu’un yearbook garde tout son attrait, jusqu’à 40 ans après ?

 Quels messages souhaitez-vous porter : la cohésion, l’esprit d’équipe, la dynamique, la force à relever les défis, la bonne humeur, l’excellence des enseignements, la qualité des équipements du campus, le nombre de classes, etc.

4 – DÉFINISSEZ UN CHEMIN DE FER


C’est la structure de votre livre, page par page. L’ordre dans lequel vous allez placer vos thématiques va modifier l’intérêt que l’on y portera. Vous pouvez télécharger un modèle vierge de 84 pages modifiable ici, à remplir selon vos besoins.
 En fonction du nombre de pages que vous aurez défini, il ne vous reste plus qu’à tout découper en rubriques (à peu près équilibrées en nombre de pages si possible).
Un conseil : nommez-les clairement pour pouvoir facilement ajouter des pages ou faire évoluer votre chemin de fer, tant que votre yearbook n’est pas fini. Puis classez-les de manière à ce que la lecture soit évidente pour votre lecteur.

Vous voilà parés à lancer votre travail ! 
Vous pouvez donc inviter les participants à entrer dans la danse créative et rédactionnelle !
 Gardez toujours votre chemin de fer à proximité, ainsi que le résultats de vos réflexions de départ.
 Cela vous servira certainement…

Un projet évolue toujours un petit peu et il faut souvent faire des choix (il y aura plus de contenu que de place dans le livre !).
 Pour choisir, basez-vous sur vos réflexions et restez fidèle aux objectifs de départ et aux missions que vous avez attribuées à votre yearbook.

Cela vous a plu ? Avez-vous des questions ou des suggestions ?
Ecrivez-nous pour les partager : jaidesidees@fusionbooks.fr

The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.

Australia's #1 Yearbook Company