Convaincre les étudiants pour créer le yearbook de votre école

convaincre les etudiants

On est d’accord, ce n’est pas toujours le plus facile. C’est comme pour choisir un film ou un resto quand on est plusieurs. La clé réside dans l’argumentaire que vous allez bâtir pour séduire, rassembler et enfin, convaincre. C’est quoi un yearbook et à quoi ça sert ? Ce projet sera-t-il chronophage ? Est-ce que c’est cher ? Quelle implication pour tous les acteurs de l’établissement ? Telles sont les questions auxquelles vous serez confrontés.

Voici quelques pistes pour vous permettre de lancer le projet dans votre école :

> Montrez-leur comment ça marche !
Demandez votre compte d’essai gratuit pour montrer aux étudiants comment tout fonctionne. Créez vos première pages à partir de contenus bien choisis et valorisez la simplicité, la rapidité et les qualités créatives que propose l’application. Formez un groupe de testeurs influents : affectez-leur des pages, des thématiques, pour qu’ils puissent de familiariser avec l’appli. En voyant que tout est très fun, simple et efficace, ils seront les mieux placés pour motiver les troupes ! Impliquez-les dans la réflexion liée au rubriquage : ils ont certainement déjà des idées (ex : le club photo a déjà une vision précise des sujets couverts pendant l’année, le club des arts fourmille d’idées graphiques pour la mise en pages, etc.).

> Montrez l’exemple :
Donnez un aperçu de ce que vous comptez mettre dans votre yearbook. Des articles, des photos, des profils d’étudiants, des comptes-rendus d’activités, de sorties, etc. Concertez-vous, montrez que vous n’êtes pas à court d’idées. Par exemple, créez une affiche, un groupe Facebook dédié, un stand d’information : cela permettra d’attirer leur attention. Pour proposer des exemples motivants, partez de contenus que vous avez déjà sous la main : récoltez et triez les photos d’une soirée ou d’un événement, associez-y un texte et mettez tout cela en forme grâce à votre compte d’essai. Les étudiants pourront s’y reconnaître et auront envie d’aller plus loin, voire même de participer !

> Pensez réseau :
Un yearbook sert aussi à construire un réseau. Chaque futur diplômé est un futur professionnel. Qui sait ce que vous réserve l’avenir : des collaborations professionnelles, commerciales ou simplement le maintien d’amitiés ? Aussi, invitez chaque membre de votre équipe à remplir son profil et celui de ses amis. En très peu de temps, vous aurez des pages profils montées même si elles ne sont pas définitives : cela montrera la voie aux autres étudiants.

> Présentez-leur la qualité du produit final :
Sur demande, nous vous envoyons notre guide gratuit, fabriqué selon les mêmes caractéristiques que vos futurs yearbooks. Cela laissera aux étudiants la possibilité de toucher le rendu final !

> Sondez les étudiants sur la question tarifaire :
C’est une question qui revient souvent : combien ça coûte ? Nous vous donnons les clés pour leur répondre. Mais n’oubliez pas que s’il le faut, vous avez la possibilité de financer partiellement vos yearbooks en vendant des espaces publicitaires (mais la valeur affective du yearbook risque d’en souffrir), ou en organisant des opérations dédiées (soirées, ventes, etc.).

Et puis attendez, c’est quand même un yearbook qui a permis à Marty McFly de sauver sa peau !

Pour plus d’information sur tout cela, cliquez ici

The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.