Utilisez la Zone de Danger pour éviter que votre contenu ne soit coupé à l’impression

Danger-Zone-Yearbook-feature

Avez-vous déjà eu de mauvaises surprises en feuilletant les pages de votre yearbook ? Comme vous apercevoir qu’un texte est trop près du bord de la page, ou qu’une photo a été un peu plus coupée que vous ne l’imaginiez ? Et bien, pour éviter ce type de déception, pensez à utiliser la Zone de Danger systématiquement. Voici comment faire.

Envie d’en voir plus dès maintenant ?

Accédez à votre essai gratuit

Qu’est ce que la zone de danger ?

La zone de danger est une fonctionnalité qui vous permet de vérifier si vos photos et vos textes ne sont pas trop près du bord de vos pages. Car si tel est le cas, ils risquent d’être coupés sur les bords extérieurs du livre ou absorbés par la reliure sur les bords intérieurs.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il est interdit de mettre des images qui vont jusqu’au bord. Vous êtes entièrement libres de faire ce que vous voulez pour vos designs. C’est juste que nous vous recommandons fortement de l’utiliser pour vos contenus importants comme vos textes, titres et autre photos de visages, etc.

Vous avez accès à la zone de danger à deux endroits :

– Directement dans l’éditeur de pages : vous avez dû remarquer les lignes en pointillés qui apparaissent tout autour de vos pages quand vous êtes dans l’éditeur. Si vous ne les voyez pas, utilisez le zoom et vous les verrez apparaître. Lorsque vous créez une page, assurez-vous qu’aucun élément important ne dépasse ces lignes.

Danger-Zone-on-yearbook-page

– Dans la partie aperçu et validation pour l’impression. C’est une seconde mesure de sécurité que nous avons mise ne place. Ici, la zone de danger est carrément en rouge. Vous pouvez l’activer ou la désactiver (à vos risques et périls). Vérifier une dernière fois qu’aucun contenu important n’est situé dans cette zone fait partie du processus classique de validation de votre yearbook. Vous devrez cocher une case confirmant votre vérification (et cela relève désormais de votre responsabilité).

Comment bien utiliser la Zone de Danger lorsque que je travaille sur une page ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour créer une page sur Fusion Yearbooks. Quelque soit celle que vous choisissez, surtout, gardez la Zone de Danger à l’esprit. Voici comment cela fonctionne.

Danger-Zone-pre-designed-yearbook-layouts

Option 1 : créez une page à partir de nos maquettes gratuites.

C’est l’option la plus populaire auprès de nos utilisateurs. Vous remarquerez que toutes ces maquettes ont été travaillées pour que les contenus s’intègrent hors de la zone de danger. Rien de spécial ici, si ce n’est que, en intégrant vos propres contenus, il faudra vous assurer qu’ils ne dépassent pas les lignes en pointillés.

Danger-Zone-free-graphic-elements-clipart

Option 2 : créez votre propre design de A à Z.

Vous avez aussi la possibilité de partir d’une feuille blanche et de créer intégralement le design de vos pages en glissant vos photos, en ajoutant vos textes, en utilisant notre banque d’accessoires, et les fonds de pages mis à votre disposition gratuitement. Cette option vous donne une totale liberté mais nous vous recommandons d’utiliser la Zone de Danger pour les raisons mentionnées plus haut.

Option 3 : créez une page en utilisant nos grilles automatiques.

Vous pouvez aussi utiliser nos grilles vides qui sont automatiquement générées par notre éditeur. Mais attention: ces grilles ne tiennent pas forcément compte de la zone de danger. Il vous faudra parfois les redimensionner.

Voici comment faire en 3 étapes :
1 – Glissez la grille de votre choix sur votre page.
2 – Sélectionnez la grille une fois sur votre page et redimensionnez-la grâce aux boutons qui s’affichent aux angles de la grille, jusqu’à qu’elle rentre parfaitement sur votre page, hors de la zone de danger.
3 – Vous pouvez maintenant ajouter votre contenu.

Pour aller plus loin, voici quelques bons et mauvais exemples :

Danger-zone-example-01

Dans l’exemple ci-dessus, on se rend compte que laisser un peu d’espace blanc tout autour rend la page plus agréable à regarder. Sur la mauvaise version, le texte finirait probablement caché par la reliure ou trop proche de la bordure extérieure du livre.

Danger-zone-example-02

Même cas de figure dans cet autre exemple : les photos situées tout autour de la page seront certainement coupées lors de la production. Elles n’auront alors plus la même taille que les autres et cela affectera le design de toute la page.

Danger-zone-example-03

Vous pouvez utiliser une photo comme fond de page, mais faites tout de même attention à ce qu’il n’y ait pas de visages dans la Zone de Danger.

Maintenant que vous avez saisi l’importance de la Zone de Danger, vous auriez tort de ne pas l’utiliser… Si vous avez des questions sur le sujet, laissez un commentaire ci-dessous ou sinon, vous savez où nous joindre :) : support@fusionbooks.fr

Pourquoi ne pas essayer maintenant ?

Essai gratuit instantané
The following two tabs change content below.
After a degree in corporate journalism and 4 years in a publishing agency in Paris, Julien fell into digital. Passionate about content in general, he loves turning good ideas into practical tips & tricks. That's just one of the things he does at Fusion Yearbooks, as a Digital and Content Manager.

Australia's #1 Yearbook Company